Medal of Honor

Preview Medal Of Honor

Après Battlefield Bad Company 2, Dice sort une nouvelle production très attendue : Medal Of Honor. Si vous avez l'avez préacheté dans le magasin Steam, vous pouvez essayer la bêta de ce soft sans plus attendre ! La version finale sera disponible en octobre.

Dans cette bêta, DICE nous présente le futur contenu du jeu, notamment, les trois classes disponibles : le soldat d'assaut classique, le sniper, ainsi que le technicien. Il vous sera possible, pour chacune de ces classes, de progresser jusqu'au niveau huit afin de débloquer des améliorations ainsi qu'une nouvelle arme. Enfin, vous pourrez guerroyer sur deux cartes : la première se situe dans un Kaboul ravagé par la guerre, la seconde dans les célèbres montagnes afghanes.

Visuellement, Medal of Honor ne diffère en rien de Battlefield Bad Company 2. En effet, le moteur graphique est inchangé, mais cela va plus loin... J'ai même aperçu certaines textures/objets identiques. Point positif ou négatif ? Le fait est que les développeurs de DICE se sont contentés de réadapter les graphismes de Battlefield Bad Company 2 pour un scénario se déroulant en Afghanistan.

Le jeu, au niveau du gameplay, m'apparait comme étant un mélange de Call of Duty : Modern Warfare 2 et de Battlefield Bad Company 2. Je m'explique : les cartes sont plus petites que dans Battlefield, vous permettant ainsi de « fraguer » à la manière de Call of Duty tout en gardant des graphismes très ressemblants à Battlefield. Toutefois, les tanks n'ont pas disparus, mais n'ont plus la même importance, ni la même puissance que dans Battlefield. Vous l'aurez compris, l'optique du jeu est totalement différente.

En somme, DICE est décidée à évincer INFINITY WARD et sa célèbre licence Call Of Duty Modern Warfare du marché, en s'appropriant la jouabilité de cette dernière. Medal of Honor apparait alors comme étant une grande man½uvre marketing de la part d'Electronic Arts. De plus, aux premiers abords, le jeu a l'air réussi. Nous verrons alors si cette « man½uvre » portera ses fruits.

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription