Steam PC

GoG critique Steam, des développeurs indé répondent

le Dimanche 22 avril 2012 à 22:55

Steam

A l'origine spécialisé dans la vente de titres classiques des années 1980 à 1990, GOG.com a élargi son secteur d'activité en proposant désormais également les jeux les plus récents, se plaçant ainsi en concurrence directe avec Steam. Dans une récente interview accordée à Rock, paper, shotgun, le responsable management Guillaume Rambourg et celui du marketing Trevor Longino ont tous les deux critiqué le modèle économique de la plateforme développée par Valve.

Ces deux employés de GoG.com s'en prennent notamment au système des soldes de Steam et déclarent ainsi : « Quand un jeu est vendu avec une importante réduction - on voit ici et là souvent des rabais de plus de 80% - on envoie un message au joueur. Autrement dit : ce jeu ne vaut pas très cher ». Ils considèrent que si les réductions permettent de réaliser des « milliers » de ventes en peu de temps, elles risquent de « nuire à long terme à la valeur de la marque » car les joueurs n'achèteraient plus que lors des périodes de promotions. En outre, ils estiment que ce système est également mauvais pour les joueurs qui, pour résumer, ne seraient plus en mesure d'appréhender la vraie valeur d'un titre.

Plusieurs indépendants ont réagi à ces propos : Ichiro Lambe, connu pour AaAaAA!!!, ou encore Mike Ambrogi (Jamestown). Ce dernier a ainsi expliqué avoir énormément profité des soldes d'été de Steam qui ont permis au studio de gagner en un jour trois fois plus que ce que Jamestown avait généré jusque là  : « On the first day of the Steam summer sale, we earned more money than Jamestown's entire earnings up to that point times three. The importance of those events to our company's surivival can't be overstated, and because we are poor, our survival is predicated on that kind of short-term thinking ».

Mike Ambrogi note également un effet extrêmement positif des soldes : la publicité qu'elles génèrent. Grâce à Steam, tout le monde peut savoir les jeux qu'un ami possède. De même, le système qui récapitule les meilleures ventes permet aussi de faire connaitre un titre. Bref, ce qu'un studio peut perdre sur le prix est, pour Mike Ambrogi, plus que compensé par un effet volume des ventes.

Steam continue de s'imposer comme le leader du dématérialisé, tendant visiblement à soutenir l'activité des studios indépendants. Pour rappel, ce n'est pas la première fois que la plateforme de Valve est critiquée, ce fut par exemple deja le cas en raison de sa position de monopole.

 

commentairescommentez cette information sur le forum

Avatar de JodAetaem

1 par JodAetaem le 22-04-2012 à 21:11:15

GOG fait cependant eux aussi des offres de court terme, parfois même plus que steam en parallèle . Personnellement, j'ai pu récupéré Fallout 1 gratuit (contre 9.99€ sur steam) et Fallout Tactics pour 3€ (le même prix que lors de la dernière solde sur steam si je ne me trompe pas)