Interview

logo xfireParmi les logiciels utilitaires utilisés par les joueurs, on retrouve Xfire qui est un outil qui peut se réveler très pratique. Pour mieux le connaître, nous avons interviewé Nicolas « incolas » Cerrato, marketing manager chez Xfire.
 

Vossey.com : Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours ?

Xfire - Nicolas : Je suis responsable marketing pour Xfire, où je travaille essentiellement au niveau européen. Je joue aux jeux vidéo depuis près de 20 ans maintenant, ce qui ne me rajeunit pas... J’ai découvert le jeu en ligne avec Starcraft en 1998. Depuis je ne joue plus qu’à des jeux en ligne ou en réseau et j’ai fait pas mal de choses dans ce domaine: entre autres j’ai eu ma propre salle de jeu, géré l’équipe goodgame (GG), donné des cours de CS, participé à l’organisation des Coupes du Monde des Jeux Vidéo et commenté des matchs de Counter-Strike pour Game One. J’ai rejoint Xfire en mars dernier après avoir collaboré avec eux pendant plusieurs années en tant qu’indépendant.

Vossey.com : Pourquoi avoir rejoint Xfire et pas continuer tes précédentes expériences ?

Xfire - Nicolas : Le logiciel Xfire et tout ce qu’il permet de faire dans l’univers du jeu en ligne fait à lui seul d’Xfire une société qui donne envie d’y travailler. Ensuite, d’un point de vue personnel, il est intéressant de travailler pour une société américaine faisant partie d’un grand groupe (Xfire appartient à MTV), c’est une expérience formatrice. Enfin, travailler pour Xfire est une façon de continuer mes précédentes expériences: bien sûr l’élément de management d’équipe de jeux vidéo n’est plus là, mais Xfire est au cœur du phénomène qui me passionne et c’est fou comme la vie au bureau peut avoir comme similitudes avec celle d’une équipe de sports électroniques.

Vossey.com : Peux-tu présenter Xfire rapidement ?

XfireXfire - Nicolas : Xfire est un logiciel qui compte plus de 7,5 Millions d’utilisateurs enregistrés à travers le monde et qui facilite l’expérience du jeu en ligne sur PC. Il s’améliore sans cesse et fonctionne avec plus de 800 jeux. Parmi les services (gratuits bien sûr) que proposent Xfire, il y a bien sûr la possibilité de savoir à quel jeu et sur quel serveur jouent ses amis, le tchat d’un jeu à un autre (par exemple, tu joues à Battlefield, je joue à Counter-Strike : nous pouvons tchatter directement d’un jeu à l’autre), le support du micro pour discuter oralement, la gestion de clans ou encore la comptabilisation des stats de jeu. Ca c’est pour les services, ensuite Xfire est connu pour ses nombreux événements: nous organisons des événements online dans le monde entier. Ces événements permettent à n’importe quel joueur de jouer ou de tchatter avec des pro gamers ou des personnalités du monde du gaming pour une soirée.
 

Vossey.com : Il y a environ 1 an, Xfire était racheté par Viacom (éditeur des réseaux MTV), que vous a apporté concrètement cette opération ?

Xfire - Nicolas : Je ne faisais pas partie d’Xfire au moment du rachat par Viacom, il m’est donc difficile de dire ce qui a changé par rapport à avant. Ce que je constate c’est surtout que Viacom, la maison mère de MTV et des studios de cinéma Paramount entre autres, accorde beaucoup d’importance à l’univers du gaming.

Vossey.com : Xfire est un logiciel gratuit qui ne requiert pas d'abonnement. En contrepartie, de la publicité est proposée. Ne crois-tu pas qu'avec la publicité dans les jeux (cf. CS) et dans les autres logiciels, les joueurs en auront un peu marre de la pub ?

Xfire - Nicolas : Non je ne le pense pas. La publicité fait partie de notre univers et l’important est surtout de la faire assez intelligemment pour qu’elle ne soit pas perçue comme une agression. La publicité sur le web, dans les jeux ou sur Xfire a la possibilité d’être extrêmement bien ciblée et distrayante et ne le sera que plus à l’avenir, ce qui permet aux utilisateurs de mieux l’accepter. Par exemple, si j’adore les jeux vidéo et qu’on ne me met devant les yeux que des publicités pour des jeux vidéo, je serai plus réceptif et moins gêné que devant des pubs pour de la lessive. Et puis même sans cela, on parle du rejet de la publicité mais la télévision a toujours de très belles audiences malgré le matraquage qu’on y subit depuis des dizaines d’années. D’autre part, il faut bien voir qu’Xfire est entièrement gratuit et que la publicité et les campagnes marketing sont son seul moyen de survivre financièrement.

Vossey.com : Quel avenir pour Xfire et les logiciels similaires ? Vois-tu une concentration ou au contraire chaque plateforme aura son propre logiciel comme Valve avec Steam Friends etc... ?

Amis SteamXfire - Nicolas : Ah, je n’ai pas de boule de cristal pour prédire l’avenir. Avant de parler de Steam Friends, il faut rappeler qu’Xfire fonctionne avec plus de 800 jeux et possède en plus de son application une plate-forme communautaire web très puissante. Pour ce qui concerne le développement par des éditeurs de leurs propres applications plus ou moins concurrents d’Xfire, en dehors du cas de Valve et de quelques rares éditeurs de jeux au très gros potentiel communautaire qui pourraient éventuellement prendre le risque de se lancer dans l’aventure, je ne vois pas énormément de candidats au développement d’une telle application. Xfire représente énormément de travail d’ingénierie informatique et nos développeurs sont de la meilleure qualité. Ce n’est pas à la portée de n’importe qui.
 

Vossey.com : Le mot de la fin est pour toi.

Xfire - Nicolas : Je voudrais simplement rappeler à tout le monde qu’Xfire était présent à la Coupe du Monde récemment. Voici les deux blogs que nous maintenions là-bas : http://www.xfire.com/blog/eswc & http://www.xfire.com/blog/chatteox. Et aussi, les matchs du Xfire Trophy (CS 1.6) sont rediffusés sur Game One chaque jour pendant tout l’été, c’est une bonne occasion de découvrir le jeu à haut niveau pour ceux qui ne le connaissent pas déjà.

Pour plus d'informations et vous inscrire sur Xfire, rendez vous sur le site officiel : http://www.xfire.com

Partager cette page :

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription