CS interdit au Brésil

La violence dans les jeux-vidéos est un sujet qui fait couler beaucoup d'encre et la polémique pourrait reprendre suite à la désormais application d'une loi adoptée en octobre 2007 au Brésil. En effet, depuis quelques jours maintenant plusieurs jeux, dont le MMORPG EverQuest et Counter-Strike, ont été bannis du pays. Pourquoi une telle interdiction et quelles sont donc les conséquences concrètes d'une telle décision ?

La décision fut prise par le juge Carlos Alberto Simoes qui justifie ainsi sa prise de position :

[les jeux condamnés encourageaient] la subversion de l'ordre public, étaient une attaque contre la démocratie et l'état de droit et contre la sécurité publique.
Carlos Alberto Simoes, source : AFP

La concrétisation de cette décision ne s'est pas faite attendre (source : Team-aAa.com).

Depuis l'application de la loi, les exemplaires encore en vente des « jeux interdits » sont désormais retirés du commerce par la Procon, une entité fédérale défendant les droits des consommateurs.

Les cybercafés se voient désormais dans l'obligation de retirer ces deux jeux de leur catalogue vidéoludique. Une telle décision représente bien évidemment un très probable manque à gagner. En effet, Counter-Strike reste l'un des jeux qui attire aujourd'hui encore le plus de joueurs dans de tels lieux. Le non-respect de cette mesure sera sanctionné par une amende quotidienne de 3 000$ pour le propriétaire de l’établissement.

Enfin, les fournisseurs de serveurs de jeux devront quant à eux cesser de proposer à leurs clients des serveurs pour Counter-Strike.

Cette loi reflète certains travers de la société actuelle et la réflexion peut aller bien plus loin que la simple critique remettant en cause la stigmatisation dont sont de plus en plus victimes les joueurs.

Il semble tout de même pathétique que les jeux-vidéos soient ainsi instrumentalisés : si leur influence sur le comportement humain après une utilisation abusive est démontrée sont-ils réellement créateurs de délinquants, démiurges d'un monde apocalyptique et criminel ? Dans tous les cas, est-ce à l'Etat d'intervenir ? N'est-ce pas plutôt aux parents de réussir à éduquer leurs enfants, de mieux les encadrer ? Faudrait-il enfin accepter qu'à l'image d'autres activités jouer aux jeux-vidéos ne doit pas se faire dans l'excès ?

Toutefois le côté sans aucun doute le plus néfaste de cette loi est son aspect liberticide. Au nom d'un prétendu ordre social, une nouvelle interdiction est brandie. Si une personne souhaite jouer à un jeu, cela n'engage qu'elle. Interdire l'accès au jeu au nom d'une prétendue dangerosité est le signe d'une dérive totale de ce que peut être le principe de précaution poussée.

Le but de cette petite analyse particulièrement sommaire n'est que d'éveiller la conscience de chacun concernant la portée de telles lois et d'élever si possible le débat en ne posant que des questions et bases servant de départ à une possible réflexion.

Cependant il faut bien reconnaître un point indéniablement positif : une telle mesure pourrait bien signer la disparition des équipes brésiliennes professionnelles telle que celle des ex-champions du monde mibr dont l'orthographe du nom complet de l'équipe a réussi à susciter tant de réflexions et débats ! Comme quoi, tout porte à cogitation en cette journée dominicale !

Source : CS-Nation
Partager cet article :
Avatar

Exyntigor

Joueur de CS et DoD 1.3. Ne touche pas aux jeux sortis depuis 2006 par principe, hormis Goat Simulator. Secrétaire de l'association Anvelia, responsable rédaction de Vossey.com. icone Steam Mon profil Steam
50 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
Timod

On s'en prend aux jeux vidéo parce que les parents et les gouvernement doivent trouver un bouc et mystère...

Avatar
Graincheux

Bientôt se sera comme l'alcool et la drogue -_-', Et après ça on est sensé être libre ....

Noté bien que je n'appel pas ça une liberté d'être un No life de Cs ^^

Avatar
Gordonkris

C'est surement pour pas que les jeunes prennne une armee à plond un jour et tire sur des personnes innocentes.

Avatar
caporaltito

Dans un pays comme le Brésil qui connait une criminalité très importante, le gouvernement doit probablement essayer de trouver des moyens pour stopper la guerre des gangs... Cela dit, çà reste une loi sacrément débile.

On s'en prend aux jeux vidéo parce que les parents et les gouvernement doivent trouver un bouc et mystère...[/quotemsg]

Rassure-moi, t'as fait exprès ? :D

Avatar
thecroky

Je trouve sa complétement absurde d'interdire un loisir parce que soi-disant il est violent.

Parce que quelques personnes trouvent que c'est mauvais etc des millions d'autres doivent payer ?

C'est le gouvernement qui nous méprise et parce qu'il y a peut-etre trop de crime ils doivent trouver une cible sur qui s'attaquer pour avoir une raison et parce qu'ils ont tellement rien a faire qu'ils passent leurs journées a trouver des choses sur quoi s'appuyer pour des débats strictement inutiles.

C'est du grand n'importe quoi le monde maintenant !

PS : Timod c'est Bouc émissaire t'as trop regardé le clip de fatal bazooka :P

Avatar
morbidangel

le pays est lui même dirigé par des criminels ...

j'trouve ça anti démocratique perso, le jeu vidéo est entré dans la culture, alors l'interdire ...

Avatar
dunedain

Je veux bien croire qu'ils puissent penser que cs pourrait donner de mauvaises idées aux jeunes brésiliens ... [:dunedain:2]

Mais pour EverQuest je sèche là ... Ils craignent une insurrection à coup de hache et de boule de feux ou quoi ? [:dunedain:7]

Avatar
BubbleTK

Ouais enfin , ca fait quand meme longtemps que CS existe et que ca ne provoque pas plus d'insécurité que ca , sauf dans certains cas tres isolé

Mais comme l'a dit caporalito , le Brezil est un pays dangereux , alors tout le monde cherche la source de cette violence et ca tombe sur la gueule des JV , ca craint

Avatar
S.P.A.S Mλdness

De toute façon vous ne croyez pas que ceux qui ont commis un meurtre en immitant un jeu ou un film l'aurait fait de toute façon ?

Avatar
o-super

Le Panda de retour :P

Ha oui quand même y font fort là.

En effet je me demande ce que vont devenir les mibr.

Ils prévoyent des sanctions contre ceux qui joue chez eux ?

Car a mon avis cela est inévitable et surtout incontrolable en respectant les lois sur le droit a une vie privée.

-------------

**Dans un Cyber Café caché au fin fond d'un sous sol, 6 copains extrémistes faisant partie d'une team secte on étaient repéré. La police est intervenu hier soir, les jeunes terroristes on étaient enfermé nos rues sont a présent sure.**

-------------