Les éditeurs peuvent maintenant eux-mêmes bannir les joueurs toxiques sur Steam

Conscient que les tricheurs deviennent un problème majeur, Valve donne maintenant la possibilité aux éditeurs ou développeurs de jeux de bannir eux-mêmes le compte Steam des contrevenants.

Un souci ?

Les développeurs peuvent donc faire en sorte qu'un joueur malveillant ne puisse plus jouer en ligne sur le jeu où le crime (non, on n'en fait pas trop) a été commis. Comme pour le VAC (Valve Anti-Cheat), le joueur pourra toujours jouer hors-ligne et utiliser Steam après avoir été banni : seules les options en ligne du jeu sont bloquées (jouer, échanger des items...).

L'avantage d'un tel système pour les joueurs de Counter-Strike: Global Offensive, c'est qu'il permet ENFIN de voir les joueurs qui ont été bannis par l'Overwatch puisqu'un bannissement par Overwatch n'est pas un ban' par le VAC à proprement parler.

Le risque d'un tel système est que Valve se dédouane de toute responsabilité et demande donc de porter toute réclamation aux développeurs des jeux concernés. Si un jour vous vous faites bannir d'un jeu par erreur informatique (un bug par exemple), nous vous souhaiterions bonne chance pour vous faire entendre auprès de son développeur.

0 commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter