Enemy Territory : Quake Wars

Enemy Territory : Quake Wars est un Strategic Shooter développé par le studio Splash Damage (Return To Castle Wolfenstein : Enemy Territory) en collaboration avec ID Software (la série Quake), et est édité par Activision, ce qui rend le titre (encore plus) prometteur. Quand je dis que Quake Wars est un Strategic Shooter, cela veut dire qu'il ne s'agira pas là de partir à l'assaut d'une base tout seul, mais il faudra compter sur vos alliés autant que vos alliés compteront sur vous : le teamplay est très important.

Ce jeu tourne sous le moteur graphique amélioré du fameux Doom 3. Oui, le moteur de Doom 3... Aux résultats certes beau, le moteur de Doom 3 se distingue surtout dans des zones très fermées ; ce qui ne semble pas adapté à un jeu se déroulant en plein air. C'est pourquoi, comme dit plus haut, une version améliorée de ce dernier a été utilisée pour réaliser Quake Wars. Le jeu prendra en compte la MegaTexture technology (on ne rit pas), qui promet une amélioration du rendu des textures. L'univers dans lequel se déroule l'histoire est celui de Quake, entre 2060 et 2065, et le gameplay semble proche d'Enemy Territory, d'où la subtile fusion des deux noms.

 quake_wars

Quake Wars est un FPS dans lequel deux forces s'opposent : la GDF (les humains), et les Stroggs, des mutants qui envahissent pour la première fois la Terre. Comme bon nombre de jeux, Enemy Territory : Quake Wars proposera un système de classes évolué, cinq par camp, possédant chacune leur équipement et leurs capacités : chez les humains, il y aura le Soldier, le Field Ops, l'Engineer, le Medic et le Covert Ops. Chez les Stroggs, les noms sont un peu moins banals : il y aura l'Aggressor, l'Oppressor, l'Infiltrator, le Constructor et le Technician (!). Ce système semble bien plus poussé que dans les autres FPS.

 

Des véhicules, il y en aura sur la terre comme dans les airs. La façon dont réagira un véhicule en fonction du terrain sur lequel il roule ne sera pas toujours la même : par exemple, la vitesse pourra être réduite sur de la boue. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut comparer Quake Wars à Battlefield 2 : Les combats restent bien plus axés sur les actions de l'infanterie et l'univers n'est pas le même.

Le jeu est optimisé pour 24 à 32 joueurs, ce qui n'empêche pas les serveurs de créer des parties à 64 joueurs. Par ailleurs, il ne sera jouable qu'en multijoueur : ET : QW n'inclura pas de bots. Ainsi, les développeurs pourront mettre le paquet sur le Teamplay et n'auront pas à créer des bots à la Battlefield 2, dont la qualité laisse, par moment, pantois.

Des récompenses dites « honorifiques » seront conservées de façons permanentes, ce qui en intéressera donc plus d'un (ces statistiques persistantes n'influeront pas le gameplay). Il n'y aura qu'un seul mode de jeu, semblable à celui de Wolfenstein : Enemy Territory : une équipe attaquera, une équipe défendra. Pour gagner, l'équipe attaquante doit remplir une série d'objectifs protégés par l'autre équipe. Pour éviter les répétitions, chaque carte aura une histoire différente et des objectifs différents. A l'instar de Battlefield 2, vous pourrez créer des petites escouades, appelées « fire-team ».

 quake_wars

La qualité des graphismes a d'autres avantages que d'hébéter le joueur devant la beauté du jeu : il est, par exemple, facile de se camoufler dans la forêt, étant donné que celle-ci est autant réaliste que dense. Elle permet également de repérer l'inventaire d'un joueur uniquement en le regardant. L'action se déroulera dans des environnements au climat tempéré, aride et subarctique. Les conditions atmosphériques (tempêtes de sable et de neige, pluie) varieront selon les cartes jouées.

 

L'éditeur Activision a publié bon nombre de jeux signés ID Software, dont les séries mythiques Quake et Doom. Il a également édité Wolfenstein (oui, l'un des premiers FPS !) et la série Call of Duty (qui n'est pas d'ID Software). Oui, Activision est un éditeur de gros titres, et fera le nécessaire pour faire connaître Quake Wars. Splash Damage a eu l'expérience d'Enemy Territory, un mod du jeu Return To Castle Wolfenstein (encore d'ID Software, d'où la collaboration) qui eut un grand succès. Le gameplay de Quake Wars sera donc très proche du mod Enemy Territory, dans un univers différent, avec des graphismes différents. Autant dire que ça promet !

Partager cette page :

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription