Premières impressions

  • Page1 Premières impressions

La beta d'Enemy Territory : Quake Wars... le moins que l'on puisse en dire, c'est qu'elle s'est fait attendre. Mettant en oeuvre la plupart des véhicules, toutes les classes et une seule carte, la beta est belle est bien arrivée. Gardez bien en tête que le jeu n'est encore qu'au stade de beta-test : ce n'est pas une démonstration, et par conséquent la version finale ne peut être que mieux. Sans plus attendre, voici mes toutes premières impressions sur cette beta.

Beta-test

L'interface

Ecran de présentation, options

L'écran d'accueil est très bien fait : propre et très agréable à l'oeil ; les menus sont simples d'utilisations et clairs. Rien à redire sur ce point. Les statistiques permanentes ont déjà été intégrées, et on peut observer toutes les récompenses reçues et à obtenir sur un tableau.

En jeu

En jeu, l'interface est claire et intuitive, c'est un très bon point. On est bien guidé, ce qui nous facilite la prise en main. Elle peut paraître chargée dans certains cas, comme quand il y a beaucoup d'alliés à l'écran (marqués d'un triangle vert) et certains objectifs affichés. L'écran de sélection de classe est plus ou moins similaire à celui de Battlefield (ce qui n'est pas une faute). Détail mineur, mais utile : les objectifs sont marqués d'une icône : celle de la classe pouvant le réaliser.

Les graphismes et le son

Matériel de test et configuration

Le jeu a été testé avec l'ordinateur suivant :

  • Core 2 Duo E6400 cadencé à 2.66GHz
  • GeForce 7900GTO
  • 3Go de mémoire vive
Le jeu a par défaut réglé toutes les options au maximum, excepté l'anticrénelage qui était désactivé, je l'ai donc mis en x2. La résolution de l'écran est en 1440*900 (les résolutions d'écrans larges sont supportées).

Résultats

Difficile de dire si le jeu est parfaitement optimisé ou non, étant donné que la configuration de référence n'est pas de bas de gamme. Sachez toutefois qu'avec le matériel utilisé, le jeu était parfaitement fluide et n'a pas ralenti une seule fois.

Graphiquement parlant, le jeu tient parfaitement la route : globalement, il est joli, et les modèles sont très bien réalisés - mention particulière pour le design et la modélisation des soldats de la GDF. Cependant, si l'on veut vraiment chercher la petite bête, on peut déplorer le manque de finesse des textures du décors et les ombres qui ne sont pas particulièrement prononcées (étrange, pour du Doom III Engine). Ceci étant, le champs de vision est vraiment étendu - au grand bonheur des snipers - et en intérieur comme en extérieur, il n'y a pas de problème de FPS.

On constate avec regret certaines animations bancales, comme celles du déplacement du Cyclops (ex Goliath) : quand on est dans la bête, en vue interne, la caméra tremble (trop, ce n'est pas uniquement l'effet de tremblement du sol, ou alors celui-ci est mal géré) ; en vue externe, le marcheur tremble et a une démarche peu assurée. L'absence de ragdolls se ressent : quand on parachute une structure sur une surface non plane, certains pieds flottent en l'air ; même chose pour les cadavres qui peuvent également avoir une partie d'eux dans un mur ou dans une colline. De plus, le moteur physique étant assez restreint, on ne voit pas de corps voler après un violent bombardement, ils ne font que s'écrouler. C'est fort dommage, car on ne voit d'ailleurs qu'une seule animation de mort dont on se lasse vite (moi, sadique ?).

J'ai été pleinement satisfait par les graphismes, mais ce sont les effets sonores qui m'ont déçu : le son des mitrailleuses est saccadé, on a l'impression que le son des coups de feu n'est pas terminé (pour les armes conventionnelles). Les armes Stroggs n'ont pas ce problème. Dommage qu'il n'y ait pas de musique pendant les parties.

Le Gameplay

En un mot : intense. L'infanterie court dans tous les sens, les explosions et les tirs fusent... Les combats sont très nerveux et souvent brefs, et ne font aucunement place à une possible tactique. L'absence de tactique lors de ce premier jour de beta, et surtout l'omniprésence du bourrinage intensif est probablement dû au fait que les classes ne sont pas maîtrisées, et que, par conséquent, beaucoup (tous ?) n'ont pas les réflexes tels que l'installation de tourelles pour protéger un point de respawn, le parachutage d'un canon d'artillerie...

Pendant les affrontements, on sait si on touche sa cible grâce à l'apparition d'un rond rouge sur le viseur, et d'une petite alerte sonore. Les combats sont rapides, et parfois font quelque peu fouilli, notamment en combat rapproché où les problèmes de connexion (pourtant mineurs) se font ressentir via des mouvements de l'adversaire très brusques : de ce fait, un combat rapproché n'est pas vraiment idéal car désagréable.

Concernant l'équilibre véhicule/infanterie, on peut dire que cette dernière a ses chances face aux véhicules, étant donné qu'elle inflige des dégâts, même avec une mitraillette classique. Cependant, c'est indéniable : les véhicules ont très souvent le dessus. Comme promis, les dégâts sur les véhicules sont localisés. Dans l'ensemble, les véhicules sont plutôt facilement maniables, même si le Cyclops présente quelque difficultés.

Dans les véhicules, on peut choisir trois points de vue différents : interne, avec le tableau de bord du véhicule en question, la même vue sans tableau de bord, et une vue externe. Les vues internes sont irréprochables : dans un Armadillo (la jeep de la GDF), on peut voir le nom du conducteur sur le plafond et la carte, le tout parfaitement intégré. En revanche, la vue externe peut être pénible avec les véhicules qui n'ont pas d'armes, tels que le quad ou la jeep : dans ces cas, la caméra est fixe. Les seuls instants où l'on voit son personnage de l'extérieur sont les phases où l'on choisi un emplacement pour les structures à déployer. Rien à redire, si ce n'est des petites saccades de l'animation qui surviennent de temps à autre.

Quelques caractéristiques

L'installeur du jeu pèse 846Mo, et une fois installé, le tout pèse 821Mo (cherchez l'erreur). A elle seule, la MegaTexture recouvrant l'unique carte de la beta, Sewer, pèse 396Mo. On imagine donc au moins 5,5Go pour le poids de la version finale, qui contiendra 12 cartes..

Le bilan de ces premières impressions est tout à fait positif ; je n'ai, jusque là du moins, pas été victime de bugs : le jeu est parfaitement stable. Graphiquement, l'ensemble est beau et le design original. L'asymétrie entre les deux camps est bien marquée, et les véhicules ne sont pas tout-puissants. Seuls quelques reproches sont à faire à cette beta : certaines animations qui manquent de fluidité, l'absence de ragdolls, les bruitages des armes de la GDF et le close combat trop fouilli. Malgré cela, cette beta est, selon moi, une réussite et annonce un très bon FPS !

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription