Esport : Les trois grands

La CPL (Cyberathlete Professional League)

Comme il a été dit auparavant, la première vraie organisation à voir le jour fut la CPL, en 1997.

Le principe est simple : à l'image d'un rally automobile, la CPL aura 10 « étapes » le long de l'année 2005, traversant tout autant de pays.

Commençant au mois de février, la CPL se déplaça en Turquie mi-février, puis en Espagne, les Pays-Bas, le Brésil, la Suède, les USA, la Chine, le Japon, l'Angleterre, et enfin le Chili.

Chacune de ces étapes fonctionne de la même façon : le vainqueur empoche le pactole assez conséquent de 15 000 $, le second repart avec 10 000 $, 7 000 $ seront distribués au 3ème, etc...

Place à la grande finale : 500 000 $ sont mis en jeu, et le vainqueur remporte une somme astronomique avoisinant les 150 000 $...

Les WCG : (World Cyber Games)

Nous sommes à l'aube du 2ème millénaire, en octobre 2000 lorsque le premier tournoi des World Cyber Games eut lieu, précisément au cœur de l'industrie des jeux, à Séoul, capitale de la Corée du Sud et des jeux vidéos.

Et ce premier tournoi fut un réel succès : sponsorisé par Samsung, 17 nations, des centaines de joueurs vinrent pour mesurer leurs talents sur les jeux en vogues de l'époque, comme Quake III, Starcraft, Age of Empire ou encore Fifa. Le célèbre Counter-Strike arriva dans la compétition en 2002, suivit l'année d'après par Warcraft III : Reign of Chaos.

Comme une tradition, les WCG ont lieu chaque année, mais il est bon de noter que l'édition 2004 se déroula sur la côte Ouest des Etats-Unis, à San Francisco.

L'ESWC (Electronic Sport World Cup)

Si l'Electronic Sport World Cup est la plus jeune de toutes ces compétitions, elle n'en est pas pour autant la moins célèbre.

Le premier opus de la compétition organisé par le français Ligarena eut lieu en 2003.

Cette année, la finale mondiale réunira 700 joueurs, venus de 50 nations différentes pour se disputer la première place dans l'arène qu'est le Carroussel du Louvre, en plein cœur de Paris.

Il y aura pour cette année pas moins de 40 matchs disputés sur scène.

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription