Interview de la Devteam

Vossey.com : Tu peux te présenter rapidement ?

The French : Alors je suis The French leader du mod Kill to Kill, joueur de Counter-Strike : Source et étudiant. Je fais un peu de tout, comme de la création de site web, du mapping, du coding, gestion de serveurs de jeu (quand on me le demande), etc...

Vossey.com : Comment t'es venue l'idée de faire ce mod ? Qu'est-ce que tu recherchais ?

The French : Et bien en fait, au début, c'est parti d'une idée toute bête : essayer de faire un mod, puis cela m'a passionné. Alors j'ai commencé par créer quelques maps pour Counter-Strike : Source puis je me suis lancé dans la gestion de l'intelligence artificielle et des scripts et pour cela quoi de mieux que de créer un mod ? J'avais un nom en tête, Kill to Kill, qui signifie en fait « tuer pour tuer ». J'ai alors étudié le scénario de Half-Life 2. J'ai choisi ce nom car j'ai eu l'impression que tout ce qu'on faisait dans Half-Life 2 ne servait à rien. J'ai commencé tout seul, puis j'ai fait tester le mod par jeuxvideo.com. Cela leur a plus alors j'ai posté sur d'autres forums. C'était mon premier mod. Malheureusement il ne fut pas apprécié par tout le monde mais je voulais continuer alors j'ai commencé Kill to Kill 2 avec une vraie équipe.

Vossey.com : Ton équipe est composée de combien de personnes ?

The French : Alors mon équipe était composée pour Kill to Kill 2 d'environ six personnes, dont moi, plus trois ou quatre bêta-testeurs. A noter qu'une personne devant réaliser les armes est partie au milieu du projet et on n'avait plus le temps d'en trouver une autre donc nous n'avons pas ajouté de nouvelles armes. De plus, le mod devait absolument sortir avant Episode One pour le scénario et qu'il a eu plus de quatre à six mois de retard. Maintenant nous sommes beaucoup moins, je crois trois : un mappeur, un compositeur et moi.

Vossey.com : Tu peux me parler de l'épisode 3 de Kill to Kill ? L'évolution par rapport au second, des petites nouveautés ? Des surprises ? Une petite date ?

The French : Héhé. Alors nous sommes assez pressés car nous sommes apparemment obligés de faire comme Valve, c'est à dire de sortir notre troisième opus en épisodes et c'est assez compliqué. Il faut expliquer les incohérences du scénario (malheureusement Valve ne nous a pas aidé) et puis il faut rester très proche d'Half-Life 2 car on voit Barney dans Episode One donc la partie scénario est très dur. D'autre part, il faut que nous arrivions à faire quand même une aventure qui se passe donc après Episode One. Je peux dire quand même que l'on aura un flashback d'avant Episode One après pour expliquer quelques petites choses. D'autre part, concernant les nouveautés, il y aura sûrement de nouvelles armes et en tout cas une bande son neuve, à nous. Mais il faut arriver à sortir le mod avant Episode Two, et vu les dates assez rapprochées, nous on est pas 70 à bosser là dessus. On va donc avoir beaucoup de mal. Si on ne peut pas sortir le mod avant Episode Two, alors on le sortira après.

Vossey.com : Comment vois-tu le futur du mod ?

The French : Difficile à dire. Le mod est fait pour les joueurs par des joueurs. Le problème de Kill to Kill est qu'il est très ciblé, et tous les joueurs ne sommes pas prêts à aimer un mod essentiellement fun, d'autres n'ont pas la même définition du « fun » donc je vais essayer de varier dans Kill to Kill 3, moins de bourinnage, peut-être plus de maps mieux travaillées si on a le temps comme toujours et puis on va varier les niveaux au maximum pour plaire à tout le monde. Mais le mod n'est pas tout public. Kill to Kill 2 a bien marché, espérons que Kill to Kill 3 marchera encore mieux. On fera tout pour faire mieux et toujours mieux en tout cas et toutes les remarques et aides sont les bienvenues.

Vossey.com : Je te remercie pour le temps que tu m'as accordé.

The French : Merci pour ce moment super agréable ;)

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription