ESWC - L'amertume de la défaite

Il ne nous manquait qu'une petite victoire sur Counter-Strike: Global Offensive de la Team LDLC pour parachever ces ESWC en beauté... Malheureusement, les suédois de Fnatic en ont décidé autrement.

Si sur le papier, LDLC avait toutes ses chances vu que leur map préférée (Inferno) était la première jouée et que le public était à 200% avec eux, tout s'est cependant mal passé pour les français.

Mauvais choix (force buy), manque de chance, contre-strat, mental et bien sûr supériorité de la team Fnatic : les facteurs expliquant la défaite de la team LDLC sont nombreux. Pourtant, ils n'auront pas démérité puisqu'on y aura cru jusqu'au bout, notamment avec cette folle remonté sur la deuxième map (Cache).

Cette équipe a du cœur, ne prend pas la grosse tête et est composée de cinq joueurs intelligents, travailleurs et sympathiques : tous les ingrédients nécessaires pour repartir de l'avant et faire une grosse performance pour la Dreamhack Winter qui mettra en jeu une somme de 250 000$.

Vivement la semaine 27 novembre pour la DHW et merci à la Team LDLC (et Titan) de nous avoir fait rêver avec cette belle finale et demi-finale.

Partager cet article :
Avatar

arth78

Aussi appelé FrenchKat, je suis un gros joueur de DotA 2 et CS. Je partage avec vous les infos portant sur les jeux de Valve depuis janvier 2008 ! J'aime les chats et le poisson (et rager sur CS). icone Twitter Suivez-moi sur Twitter!icone Steam Mon profil Steam
2 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
paritycat

Dommage les gars j'ai suivi la finale, vous n'avez pas démérité mais les fnatic ont placé la barre super haut. Même n'étant pas un fanatique (sans mauvais jeux de mots) de CS:Go, y'a du niveau c'est plaisant à regarder !

Avatar
FrenchKat

LDLC champion à la Dreamhack, c'est sûr !