ESWC.FR GIRL - Les Reason agressées par des fans d'Imaginary Gaming après la finale FR ?

L'ESWC 2014 édition masculine était une belle compétition avec un certain nombre de matchs serrés et intéressants. Le fairplay et le respect étaient aussi au rendez-vous : chose qui fait plaisir à voir et qui crédibilise l'esport basé sur Counter-Strike: Global Offensive. Si cela est vrai pour la scène masculine, on ne peut malheureusement pas en dire autant de la scène féminine...

La finale féminine de l'ESWC.FR opposaient les teams Reason et Imaginary Gaming. Ce match était important puisqu'il déterminait quelle équipe féminine allait devenir championne de France. Cette rencontre s'est soldée par une victoire de l'équipe Reason.

Tout aurait pu en rester là mais, quelques jours plus tard, l'équipe de Reason a publié un billet tout simplement incroyable sur son blog où on y apprend que les filles de l'équipe Reason auraient été agressées physiquement. Voici la traduction des faits selon Reason en français :

En début de soirée, la coach des iGamerz (Aude « Sarah » Prigent) aurait commencé à envoyer des SMS d'insultes à certaines membres de l'équipe Reason (dont Sophia « Kim » Benfakir). Suite à cela, la coach d'iGamerz provoqua par SMS les filles de Reason en leur demandant de sortir dehors pour s'expliquer. Les Reason sont donc sorties de leur hôtel pour essayer de discuter et comprendre les raisons de ces messages d'insultes, mais la coach d'iGamerz n'était pas sur place. C'est sur le chemin du retour à l'hôtel qu'une voiture s'est arrêtée juste devant les joueuses de Reason : voiture d'où descendit un groupe de fille. Une autre voiture est ensuite arrivée derrière les Reason pour les bloquer, tel un piège. Les assaillantes, au nombre de 10, ont ensuite injurié les Reason prises au piège (qui étaient seulement 5) puis les ont rouées de coups, même lorsqu'elles étaient au sol. La coach d'iGamerz n'aurait pas participé directement à la bagarre, mais aurait indiqué à ses « sbires » qui frapper.

Une des victimes (Reason) a pu s'échapper de la rixe et s'est rendue à l'accueil de l'hôtel pour demander de l'aide : la police est vite arrivée et un passant a pu prendre le numéro de plaque d'immatriculation des agresseuses qui s'enfuyaient.

Reason

Ce billet a vite mis le feu aux poudres et le web s'est mis à cracher sur l'équipe d'Imaginary Gaming... Or, Imaginary Gaming a publié un communiqué sur son compte Facebook où elle donne une toute autre version des faits, en faisant comprendre que Imaginary Gaming n'est pas iGamerz :

Mettons les choses au clair :

  • Aude « Sarah » Prigent n'est liée d'aucune manière avec Imaginary Gaming. Le coach actuel de notre line up féminine n'est autre que Loïc « Neoskai » POTAGES. « Sarah » n'est qu'une fan de notre line up.
  • Personne de notre équipe ou affilié à imG n'a pris part à ces événements. En fait nous étions en train de passer une agréable soirée entre joueurs à notre hôtel. Nous avons été mis au courant d'une dispute entre « Kim » et « Sarah », et avons décidé de ne pas nous impliquer dans cette querelle, ne pouvant imaginer la tournure grave que cela allait prendre.

Sachez que si une seule personne de notre effectif (et ce peu importe son rang) avait eu un quelconque lien avec cette bien triste histoire, elle aurait été radiée sur le champ et des excuses publiques auraient été formulées immédiatement.

HORS, dans cette histoire, il s'agit bien là d'une personne complètement externe à imG.

Imaginary Gaming

Pour compléter le tout, une vidéo YouTube publiée par « Sarah CSGO » montre un extrait téléphonique où c'est bien la joueuse de Reason Sophia « Kim » Benfakir qui aurait provoqué Aude « Sarah » Prigent. Cependant, aucun moyen de savoir si la vidéo est authentique et si elle provient vraiment de Aude « Sarah » Prigent.

Oui, cela vole très haut...

Nous n'avons aucun moyen de savoir qui a raison, qui a tort, ce qu'il s'est réellement passé ou même qui a commencé. La seule chose que nous pouvons constater est que, s'ils sont avérés, les faits sont choquants et à des années lumières du comportement que l'on peut attendre de joueuses « professionnelles ». Déjà que la scène féminine de Counter-Strike a du mal à être prise au sérieux, voilà qui devrait la décrédibiliser davantage...

9 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
FrenchKat

C'était un vrai parcours du combattant pour écrire cette news : savoir qui dit vrai, trouver toutes les infos provenant des différentes parties...

 

Ce que je retiens, c'est que la scène féminine est TRÈS LOIN du niveau de maturité requis pour obtenir le statut professionnel, et c'est vraiment triste de voir que ce genre de choses arrivent.

Avatar
stargate02000

Très beau travail de journalisme :jap:

Merci :)

Avatar
Exyntigor

Ce que je retiens, c'est que la scène féminine est TRÈS LOIN du niveau de maturité requis pour obtenir le statut professionnel, et c'est vraiment triste de voir que ce genre de choses arrivent.

Je suis persuadé que des exemples de comportements de ce type côté "garçons" ne manquent pas non plus tu sais.

 

D'ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi on a une scène féminine et une scène masculine en esport...

Avatar
kykerz

Je suis persuadé que des exemples de comportements de ce type côté "garçons" ne manquent pas non plus tu sais.

 

D'ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi on a une scène féminine et une scène masculine en esport...

Exactement ! Chaque années on retrouve les mêmes "girls" en ESWC et pendant le reste de l'année on en entend pas parler... Alors qu'il doit avoir surement des personnes plus méritante à participer à un tel événement. Bien sûr, je ne met tous le monde dans le même panier.

Avatar
FrenchKat

Je suis persuadé que des exemples de comportements de ce type côté "garçons" ne manquent pas non plus tu sais.

 

D'ailleurs je n'ai jamais compris pourquoi on a une scène féminine et une scène masculine en esport...

 

Bah depuis que je suis la scène de CS:GO (depuis un peu plus d'1 an), j'ai jamais vu de cas d'agressions. Ça peut gueuler verbalement, mais ça reste plutôt respectueux (dans les équipes du top 20 en tout cas).

Pourquoi on sépare les filles et les mecs sur CS:GO ? car aucune équipe féminine ne pourrait se qualifier, vu la différence de niveau entre hommes et femmes au niveau pro sur ce jeu :)

 

J'aimerais avoir des équipe mixtes mélangeants hommes et femmes, mais l'écart de niveau est trop important, donc les ESWC organisent une édition féminine pour leur offrir un peu de visibilité... on vient de voir ce qu'elles en font.

Avatar
kykerz

Bah depuis que je suis la scène de CS:GO (depuis un peu plus d'1 an), j'ai jamais vu de cas d'agressions. Ça peut gueuler verbalement, mais ça reste plutôt respectueux (dans les équipes du top 20 en tout cas).

 

 

Il y a eu des vols de pc, suite à une défaite, de la part de deux joueurs de verygames il y a un an et demie à la CPH.

Avatar
ChandlerBing82

Bah depuis que je suis la scène de CS:GO (depuis un peu plus d'1 an), j'ai jamais vu de cas d'agressions. Ça peut gueuler verbalement, mais ça reste plutôt respectueux (dans les équipes du top 20 en tout cas).

Pourquoi on sépare les filles et les mecs sur CS:GO ? car aucune équipe féminine ne pourrait se qualifier, vu la différence de niveau entre hommes et femmes au niveau pro sur ce jeu :)

 

J'aimerais avoir des équipe mixtes mélangeants hommes et femmes, mais l'écart de niveau est trop important, donc les ESWC organisent une édition féminine pour leur offrir un peu de visibilité... on vient de voir ce qu'elles en font.

Suis d'accord, néanmoins tant qu'il y aura une séparation homme/femme sur la scène professionnelle de l'eSport, nous n'aurons jamais un niveau équivalent. Le niveau homme est bien trop haut et bien trop sponsorisé pour voir percer les femmes qui ont des dotations bien moins importantes. J'aimerais qu'une league comme l'esl ou même, pourquoi pas, l'ESWC propose un tournoi mixte avec dotation peut être moins importante mais conséquente pour ce genre de tournoi. Ca montrerait que l'eSport progresse plus vite que le sport "classique" en terme de parité homme/femme ^^

 

Concernant cette histoire, j'ai suivi assidûment l'eSport a ses débuts, je n'ai jamais entendu une histoire comme celle ci. C'est vraiment regrettable. Je pense que ça décrédibilise, non pas le sport féminin, mais tout le sport électronique qui a du mal à faire sa place dans les ménages français et c'est pas avec ce genre de news qu'il va progresser :/

 

Je rêve d'une final ou phase finale d'eSport qui serait retransmise sur France Television ou TF1, M6 ou autre. Ca aurait quand même une sacré gueule :D

Avatar
FrenchKat

Je rêve d'une final ou phase finale d'eSport qui serait retransmise sur France Television ou TF1, M6 ou autre. Ca aurait quand même une sacré gueule :D

 

Ça viendra, dans 10 à 20 ans, mais ça viendra

Avatar
Arcanos

Pour la violence dans l'esport : j'ai vu pas mal de choses en LAN mais à ce point là, c'est neuf, oui.

 

Par contre, le fait que ça ne se produise pas chez les mecs est aussi lié aux intérêts en jeu (financiers surtout) et à l'encadrement d'un tout autre niveau dont bénéficie les équipes masculines du top.

Au plus on "descend" dans la hiérarchie, au plus on peut être confrontés à ce genre d'incidents.

 

Concernant la "séparation des sexes", il ne faut pas oublier que tous les tournois sont mixtes. Des équipes mixtes ou purement féminines pourraient donc y participer si elles le voulaient (et arrivaient à se qualifier). Maintenant, on voit bien que ce n'est pas le cas et ce pour 2 raisons principales à mon avis :

1. Machisme (oui, je pense qu'entre un mec et une fille de même niveau, beaucoup d'équipes auront tendance à choisir le mec)

2. Maturité (ça doit être rude pour une fille de 16-17ans de jouer dans une équipe de garçon de cet âge là...)

=> ça a un impact sur les débuts des joueuses => ça creuse progressivement un écart de niveau qu'il est très difficile de combler par après.

 

Du coup, avec un circuit féminin qui existe (enfin, j'ai l'impression qu'il s'est fort réduit par rapport à il y a 7-8 ans), il est possible de prendre CS moins à fond et de se faire pas mal d'argent de poche => pourquoi se tuer à la tâche pour jouer en mixte ?