Les français roxent aux ESWC 2013

La scène compétitive de Counter-Strike: Global Offensive a longtemps été outrageusement dominée par les NiP (Ninjas in Pyjamas), équipe suédoise qui a récolté pas moins de 15 titres en seulement un peu plus d'un an.

Cependant, leur hégémonie sur le jeu commence sérieusement à s'éroder sous la menace d'équipes montantes. Parmi celle-ci, on peut saluer nos chers français de la Team Verygames et les ukrainiens/russes/kazakhes d'Astrana Dragons.

Néanmoins, lors des ESWC qui se sont déroulés ce week-end, une équipe française a joué le trouble fête en s'immisçant dans ce trio de choc, et ceci de la plus belle des manières puisque que Clan-Mystik a réussi l'exploit de devenir champion du monde 2013 de CS:GO au nez et à la barbe de la Team Verygames en remportant la grande finale.

Ces ESWC auront été riches en spectacles et en surprises ! La Team VG avait fait le plus dur en se débarrassant des Fnatic et des NiP pour tomber ensuite sur la petite équipe Clan-Mystik en finale. Une finale 100% française qui était une première et une bénédiction pour tous les observateurs francophones de l'événement, mais pour beaucoup, les dés étaient déjà jetés et la Team VG allaient forcement l'emporter. Or Clan-Mystik en a décidé autrement et nous a offert une magnifique finale. En petite finale, Astrana Dragons a aussi créé la surprise en s'imposant contre les défunts NiP qui ne sont clairement pas en forme en ce moment.

Classement (cash prise : 25 000$):

  • 1er Clan-Mystik France  : 12 500$
  • 2ème Team VG France  : 7 500$
  • 3ème Astrana Dragons Autre  : 5 000$
  • 4ème NiP Suède  : 0$
  • CPH Wolves Danemark
  • CompLexity Etats-Unis
  • Fnatic Suède
  • FM.Toxic Royaume-Uni

Le prochain gros rendez-vous pour les compétiteurs de CS:GO est la DreamHack Winter qui prendra place entre le 28 novembre et le 1 décembre avec cette fois-ci un cash prise de non pas 25 000$ mais de 250 000$ financé par les joueurs qui ont ouvert les caisses E-Sport dropées au sein du jeu. On espère que les équipes françaises seront de nouveau à un tel niveau de performance lors de cette prestigieuse compétition.

Partager cet article :
Avatar

arth78

Aussi appelé FrenchKat, je suis un gros joueur de DotA 2 et CS. Je partage avec vous les infos portant sur les jeux de Valve depuis janvier 2008 ! J'aime les chats et le poisson (et rager sur CS). icone Twitter Suivez-moi sur Twitter!icone Steam Mon profil Steam
2 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
Arcanos

NiP sera à domicile à la DreamHack...ça devrait pas mal les booster niveau moral et vu les montants en jeu, ça les intéressera aussi beaucoup plus. Vu le peu de temps entre les 2 tournois, il est également possible qu'ils n'aient pas révélé toutes leurs strats (ça se travaille pas en 1 mois mais ça peut se contrer en 2-3 semaines).

Je pense que dans l'esport actuel, le cash prize passe avant le "prestige" du titre : on est entre 2 eaux : y a vraiment de l'argent à se faire mais pas encore assez pour qu'un grand groupe en vive => il faut gagner les bons tournois.

Oubliez pas aussi que c'est un jeu d'équipe... Sur 12500 pour les premiers, les joueurs touchent pas grand chose (10% pour la structure et un peu + de 2000€ pour les joueurs ?). Si il y a bien un point sur lequel l'ESWC a du mal à remonter, ce sont bien les cash prize... j'espère pour eux qu'ils y arriveront pour que les joueurs se donnent vraiment à 200%.

Avatar
FrenchKat

C'est pas faux, mais on va les powner touts ces suédois :D

Pour le cashprice, tout dépend de Valve et de ses caisses en fait. Si l'ESWC fait un accord avec Valve, l'an prochain ils en auront de la monnaie.