Valve lutte contre la fraude et modifie son système d'avis

Pour beaucoup de joueurs, le système d'avis de Steam permet d'acheter un jeu sur la plateforme sans prendre de risques quant à la qualité du titre. Il est en effet rare de tomber sur un mauvais jeu lorsqu'il détient plus de 80% d'avis positifs. Cependant, plusieurs éditeurs et développeurs ont bien compris l'influence qu'avait ce système de notation et ont donc tenté d'en abuser.

Dans une dernière mise à jour publiée en mai dernier, Valve a mis en avant les évaluations récentes d'un jeu afin de montrer aux potentiels acheteurs si le jeu va toujours dans le bon sens d'un point de vue développement. Le but est de lutter contre les développeurs qui abandonnent leur jeu au bout de quelques mois seulement, alors qu'ils avaient promis monts et merveilles à leurs acheteurs lors de sa sortie.

Aujourd'hui, Valve revient donc à la charge en voulant éliminer les avis truqués, voire achetés, par les développeurs. En effet, de nombreux éditeurs de jeux usaient de fourbes stratégies afin de faire monter leur pourcentage d'avis positifs. La technique la plus utilisée étaient d'offrir gratuitement le jeu sous forme de clé CD à de nombreux joueurs en échange d'un avis positif sur Steam. D'autres développeurs avec moins d'éthique allaient jusqu'à payer certains services qui s'occupaient de faire grimper les notes de façon automatique via des bots. Le point faible du système était donc les clés CD que les développeurs peuvent distribuer à souhait.

Afin d'éviter ces abus, Valve a décidé que les pourcentages d'avis positifs de chaque jeu ne comprendraient plus les avis laissés par les joueurs ayant acquis le jeu via une clé CD. Ces derniers pourront toujours donner leur avis, mais il ne sera plus pris en compte dans la mesure du pourcentage d'avis positifs.

D'après Valve, cette modification a changé la note de 14% des jeux du catalogue. La plupart ne voient leur pourcentage changer que d'un ou deux points, mais certaines exceptions mises en avant par Steam Spy montrent une baisse des avis positifs de... 74 points ! Le jeu Simple Ball: Extended Edition est ainsi passé de 88% à 14% d'avis positifs : preuve que certains développeurs n'hésitaient pas à abuser du système.

Valve en a aussi profité pour ajouter un système de filtre un peu plus poussé qui permet de mieux choisir la langue des avis ou l'origine du jeu (Steam ou clé CD).

Malheureusement, le système d'avis connaît encore des failles mais Valve promet de revenir vers nous avec des solutions permettant de rendre le système encore plus fiable.

 

3 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
Merrick Simms

Et on fait quoi des avis de ceux qui ont reçu le jeu via une clé CD, parce qu'ils ont financés sont développement, par exemple via un Kickstarter ?

Je comprend la logique de Valve, mais certains excellents jeu, qui ont existé grâce au financement participatif risquent d'en subir les conséquences, parfois lourde.

Changement donc qui évoluera il faut espérer... car sinon cela risque de nuire au marché des jeux indépendants et d'empêcher les petites production de décoller.

Avatar
FrenchKat

Je comprends pas en quoi ça change quelque chose pour les jeux indés ? Mis à part le fait de ne plus pouvoir tricher.

 

Quand quelqu'un achète un jeu sur Steam, il veut savoir si le jeu est bon ou non à l'instant de l'achat, pas si les promesses du kickstarter ont été tenus ou pas.

Avatar
Merrick Simms

Il ne s'agit pas de jugé du respect du projet de financement, mais de jugement du jeu.

 

Si un projet fonctionne via le financement, c'est aussi parce qu'il y a une communauté derrière, une communauté qui a approuvé ce projet. Les communautés sont ce qui permet à des séries de survivre et même de gagner de nouveaux fans. Elles n'hésitent pas également à détruire des projets quand elles voient une arnaque potentielle, comme ce fut le cas avec des projets comme Areal. 

 

Hors si l'avis de cette communauté est mise aux orties, comment les nouveaux peuvent-ils découvrir un bon jeu ? Comment une série peut-elle espérer survivre ?

 

C'est un coup bas qui empêche des abus certes, mais qui détruit également un outils de communication légitime pour les entreprises ayant de petits moyens et pour les petites communautés.