Les chapeaux

Comme nous vous le disions, il y a trois chapeaux différents qui serviront à répartir les équipes dans les poules. Jetons un coup d'oeil sur leurs compositions.

Counter-Strike

Top chapeau

  • Etats-Unis Team 3D
  • Etats-Unis CompLexity
  • Suède NiP
  • Allemagne aTTaX
  • Chine wNv.gaming
  • Danemark SoA
  • Korée Lunatic-Hai
  • Russie Virtus.pro

Haut chapeau

  • France WebOne
  • Suède fnatic
  • Allemagne mTw
  • Finlande astralis
  • Brésil mibr
  • Canada EG
  • Grande Bretagne 4kings
  • Espagne x6tence

Moyen chapeau

  • France atLanteam
  • Norvège Aftermath
  • Belgique digitalMind
  • Autriche DRW
  • Etats-Unis JMC
  • Australie fzer0
  • Bulgarie TLS
  • Pologne Pentagram

Il n'y a pas de grosse surprise dans la composition de ces chapeaux. Les favoris se retrouvent bien dans le « Top chapeau » même si certains auraient bien mis l'équipe fnatic dedans. Intéressons nous à nos équipes francophones. Parmi les chapeaux, nous retrouvons donc les WebOne dans le « haut chapeau ». Après leur bonne fin de saison, on peut dire que cette place est méritée tant l'équipe de bisou nous a impressionnée. Cette place dans ce chapeau leur permettra d'essayer d'aller loin dans la compétition malgré leur manque d'expérience en international.

Deux autres équipes de pays francophones se trouvent également dans les chapeaux, dans le « moyen chapeau » plus précisément. Ces deux équipes sont les français d'atLanteam et les hollandos/belges de digitalMind. Au début de la saison, les dM ont fait de très bons résultats sur internet. Enrôlés par cette dynamique, l'équipe avait donc décidé de faire le déplacement dans de grosses LAN's comme la DreamHack ou encore la SHG-Open. L'équipe belge ne nous est pas totalement inconnue puisque les joueurs ont participé à l'Argenteuil Digitale également. Malgré tout, on constate que les dM n'arrivent pas à reproduire leur jeu dans tous les évènements et les contre-performances s'enchaînent assez vite. Néanmoins, ils n'ont pas rigolé pour les qualifications belges et se sont qualifié pour l'ESWC assez facilement.

Les atLanteam ont eux aussi leur carte à jouer. Tout comme les WebOne, les atL ont fait une très bonne fin de saison en battant à plusieurs reprises les goodgame. Néanmoins, le manque d'expérience sur la scène internationale est un handicap tant on sait que les français ont du mal à s'imposer. Malgré tout, le fait que personne ne les attendent et que la pression n'est pas trop forte, l'équipe de Yoshi pourrait avoir un rôle à jouer.

Composition des WebOne : bisou, Dr.Crow, Xp3, Ozstrik3r et YanK

Composition des atLanteam : sM, blacknight, liH, BreK et Yoshi

Counter-Strike féminin

Premier chapeau

  • Etats-Unis Girls Got Game
  • France beat off the best
  • Brésil LadieS
  • Espagne x6tence

Second chapeau

  • Danemark Aurora-Gaming
  • Canada Burntpink
  • Chine Hacker.VictOry
  • Suède Seules

Parmi ces chapeaux, on retrouve les tenantes du titre, à savoir les Girls Got Game. Encore une fois, nos couleurs seront représentées par les btb. L'équipe commence à avoir l'habitude des grands rendez-vous puisque c'est le troisième ESWC pour elles. Je pense que tout le monde se souvient de l'année dernière où les btb nous avaient fait vibrer en terminant 4ème de la compétition. Espérons que le public sera encore présent pour supporter l'équipe et ainsi lui permettre de faire encore mieux en devenant, pourquoi pas, championne du monde. En tout cas, contrairement à nos équipes masculines, les btb auront l'avantages de l'expérience.

Composition des btb : RiTTa, BiKi, MiTsu, iZee et DiAmOnd

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription