CS:GO - Le point sur l'Overwatch : ça s'améliore !

Vous le savez peut-être, mais l'Overwatch est sans doute l'un des meilleurs moyens pour Valve de lutter contre les tricheurs de Counter-Strike: Global Offensive. Il permet aux joueurs expérimentés (+150 victoires et rank supérieur à Silver) de visionner 10 minutes d'une game d'un joueur suspecté de triche pour ensuite donner son avis : était-ce un tricheur ou non ?

Valve condense ensuite les décisions de tout le monde sur le cas suspect et détermine ensuite, grâce à un algorithme, si le suspect est un tricheur ou non, selon les avis rendus.

Ce système avait été implanté aux débuts de CSGO mais n'a pas été revu depuis. C'est en octobre dernier dans une mise à jour « secrète » (probablement mêlé avec celle d'Halloween) que l'Overwatch a reçu une remise à niveau.

Effectivement, Valve a effectué une mise à jour cachée du système Overwatch en le rendant bien plus performant. Avant cette mise à jour, quand on regardait 10 cas suspects de suite, on tombait sur 1 à 3 tricheurs avérés seulement, soit plus de 70% de temps perdu pour l'overwatcheur. Il fallait en plus attendre 15min après une décision rendue pour pouvoir visualiser un nouveau cas : de quoi décourager un bon nombre de justiciers de l'anti-triche.

Avec la mise à jour survenue fin octobre, Valve a totalement revu son algorithme puisque pour 10 cas suspects étudiés, 6 à 8 suspects étaient bel et bien des tricheurs : un bien meilleur ratio. De plus, l'attente entre deux cas est passé à 3 minutes seulement : le temps de prendre une petite pause entre deux sessions.

Le jeu n'ayant jamais connu autant de tricheurs dans sa communauté, nous accueillons cette mise à jour discrète avec plaisir.

10 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
sem

enfin ce jeu est désespérant avec ces tricheurs ça donne plus envie de jouer a CSGO, étant un ferveur admirateur depuis CZ vous pourrez jouer tranquille au moins...

pour moi c'est fini a moins que çà en vaut la peine?

Avatar
KenshinBsp

Franchement je ne comprend pas... sur 1.5 il existai un petit logiciel anti cheat très performant Cheating Death qui était installé coté serveur et du coté client celui-ci était obligé de le lancer pour pouvoir jouer sur le serveur.ça marchai bien et du jour au lendemain ce logiciel anti cheat est tombé dans l'oublie quel dommage

Avatar
FrenchKat

Franchement je ne comprend pas... sur 1.5 il existai un petit logiciel anti cheat très performant Cheating Death qui était installé coté serveur et du coté client celui-ci était obligé de le lancer pour pouvoir jouer sur le serveur.ça marchai bien et du jour au lendemain ce logiciel anti cheat est tombé dans l'oublie quel dommage

 

Le fait d'obliger à une personne d'installer un logiciel sur son PC est quelque chose de compliqué. Et les cheateurs seraient capables d'émuler la présence du logiciel et quand même tricher. Mais il est sûr que Valve doit vraiment trouver une solution.

Avatar
AzzasWalker

Ils ont pas embaucher le mec qui a programmé un logiciel pour avoir des hatz de TF2 gratuitement y'a quelques années? 

Avatar
Sedin

Je comprends pas, en 140 partie, je suis tombé sur un seul cheater, il sont où tout ceux que vous voyez.

Avatar
paritycat

Ils sont sur 1.6 !!

Pas moyen de faire un pracc sans du cheat en face !

Du coup on pickup avec des gens que l'on connaît, mais parfois certains lasts ne sont pas clean non plus.

Avatar
FrenchKat

Ils sont sur 1.6 !!

Pas moyen de faire un pracc sans du cheat en face !

Du coup on pickup avec des gens que l'on connaît, mais parfois certains lasts ne sont pas clean non plus.

Pour le coup, ça m'étonne pas que Valve ne s'occupe plus de cheat sur 1.6 !

 

Je comprends pas, en 140 partie, je suis tombé sur un seul cheater, il sont où tout ceux que vous voyez.

Les tricheurs ne sont pas toujours évidents à voir : même en overwatch, c'est des fois compliqué de savoir.

Avatar
AzzasWalker

J'ai eu la surprise d'en voir un. J'ai spect' une partie de mes potes qui jouait ensemble. 

Ce dernier activait son wallhack de temps en temps. 

Avatar
Sedin

Moi aussi :D: comme quoi faut en parler pour les voir. Il était mignon avec son deagle à enchainer toute l'équipe.

Avatar
Arcanos

Le cheat sur CS a toujours été un sujet complexe et polémique...

 

D'un côté, il y a le joueur à fond dans sa partie qui ressent de la frustration quand il se fait tuer => qui aura tendance à crier au loup.

De l'autre, il y a le joueur qui sait qu'il a eu du bol et/ou qui est très bon (anticipation, utilisation du son,...) qui, vu qu'il se fait traiter de cheater aura l'impression que le phénomène est fort grossi...

 

Maintenant, pour en revenir aux logiciels externes (comme cheating-death ou punk buster à l'époque ou le programme de l'esl qui est arrivé après), ce genre de logiciels ont plusieurs défauts :

1. Il faut l'installer et l'activer avec un possible impact sur les performances de la machine

2. Ca se base sur des signatures de logiciels connus => comme un anti-virus, il faut régulièrement le mettre à jour et, surtout, avoir des gens qui suivent de près "l'actu du cheat" ce qui demande un gros investissement en temps.

 

Le système d'overwatch retourne un peu à ce qu'on voyait il y a déjà 10 ans sur 1.6 : l'obligation d'uploader les .dem après un match pour un éventuel contrôle à posteriori. C'est probablement le seul moyen de détecter un WH (sur 1.6, on avait un super tool permettant d'activer un wh uniquement sur les .dem) : ça permet d'analyser le comportement du joueur par rapport à ce qu'il peut effectivement voir et ce qu'il verrait avec un wh.

 

Maintenant, soyons clair, virer totalement les tricheurs relève de l'utopie et un tricheur un peu rusé n'utilisera de son wh que de manière très limitée ce qui le rendra quasi indétectable : il aura une extra info qui augmentera fortement ses chances (il sait où se trouve l'adversaire avant de décal) mais à moins d'être sur une strat complètement imprévisible, il pourra toujours dire que c'est du skill...