CSGO - En plus de tricher (vidéos à l'appui), Fnatic exploite une map et vole la victoire à LDLC

En temps normal un journaliste web, même amateur, est censé garder son impartialité. Pour la news qui va suivre, je me permets de mettre ce principe de côté vu les évènements qui se sont déroulés ce soir lors du match Fnatic / LDLC, en quart de finale de la DreamHack Winter 2014 de Counter-Strike: Global Offensive.

Pour commencer, récapitulons le déroulement de cette rencontre en BO3 (en 2 maps gagnantes). LDLC a tout d'abord remporté la première map (Dust 2) sur un score honnête de 16 - 10. Suite à cela, les hommes de Fnatic ne se sont pas laissés faire et ont ensuite gagné 16 - 8 sur Cache après un side CT complétement loupé par LDLC. C'est sur la dernière map, Overpass, que le scandale a éclaté : après un round CT de toute beauté des LDLC (12 - 3) et un gun round de remporté (13 - 3), l'équipe de Fnatic s'est mise à utiliser un exploit de la map les rendant tout simplement imprenables.

Dans une partie « normale », en gagnant le gun round, LDLC aurait très probablement obtenu le 15 - 3 vu que Fnatic aurait dû effectuer une double-éco. Mais avec cet exploit, LDLC n'a plus gagné le moindre round et s'est donc incliné sur un score de 13 - 16.

LDLC devait au moins obtenir le match nul en atteignant les 15 manches gagnées, mais cet abus de mal-conception de la map a tout changé.

Dans l'absolu, il n'y a pas de tricherie : aucun logiciel tiers n'a été utilisé pour avoir cet avantage. Cependant, les Fnatic ont utilisé la technique du « pixel walking » (encadrée en rouge) qui consiste à escalader la map via un bug de modèle/texture, or cette technique est clairement interdite dans le règlement de la DreamHack :

Résultat des courses, le web entier est dans tous ses états comme le montre les tendances de Twitter (une pétition a même été lancée). Beaucoup d'internautes donnent leur avis, et il n'est clairement pas en la faveur de Fnatic. Pour calmer le jeu, les administrateurs de la DreamHack ont annoncé qu'ils donneraient leur décision officielle après le dernier quart de finale entre Na'Vi et Dignitas. Le problème est que Fnatic est une équipe suédoise, la DreamHack se déroule en Suède et le public est suédois : leur décision va sûrement prendre ces critères en compte, et cela ne sera pas en faveur de LDLC.

On peut ajouter que d'après Reddit (nous recherchons actuellement le lien), un joueur avait posté une vidéo il y a quelques semaines présentant cet exploit et que des amis des joueurs de Fnatic lui auraient demandé de la retirer pour éviter que Valve ne corrige le bug avant la DreamHack. Aucun moyen de savoir si cela est vrai : à vous de faire votre propre opinion.

Mais honnêtement, si on fait un petit retour en arrière (c'est là que la partialité arrive, je m'en excuse), Fnatic ne devrait même pas avoir le droit de participer à cette DreamHack étant donné que la quasi-totalité des joueurs de CS:GO sont persuadés qu'au moins un des joueurs Fnatic triche : Flusha.

Si vous voulez des preuves, en voici un beau lot :

Franchement, après avoir visionné cela, vous ne pouvez plus dire que cet imposteur ne triche pas. Il a même (très probablement) utilisé un cheat pendant le match de tout à l'heure (il a réglé son aimbot à une vitesse très lente afin que celui-ci lui indique juste la position de ses ennemis sans se faire remarquer par les spectateurs). On a même trois autres preuves : preuve 2, preuve 3 et preuve 4 et preuve 5. C'est évident, Flusha arrive à tricher durant la DreamHack Winter 2014.

Maintenant, la question est : COMMENT ? Comment tricher alors que les joueurs ne peuvent pas brancher de périphériques USB (mis à part souris + clavier) ? Comment tricher alors que tous les drivers du couple clavier/souris sont analysés ? Comment tricher alors que les joueurs n'ont pas d'accès internet (donc pas de Steam Cloud ni de Workshop) ? Comment tricher alors que les joueurs n'ont pas même accès à leur smartphone ? Là messieurs-dames, je crains de ne pouvoir vous répondre, mais j'espère sincèrement qu'un jour, peut-être dans quelques années qui sait, nous aurons toutes les réponses à ces questions.

12 commentaires

Créer un compte ou se connecter pour commenter
Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

C'est facile, gratuit et si vous le souhaitez c'est possible via votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Créer un nouveau compte

Se connecter

Si vous avez un compte, utilisez vos informations Vossey.com ou si vous avez déjà enregistré votre compte Steam, Facebook ou Twitter. Se connecter avec votre compte ou via Steam / Facebook / Twitter
Avatar
Jejeleponey

Y a celle là aussi sur le même match qui d'après les règles de la DH vaut une disqualification comme celui qui fait polémique (on en a moins parlé car l'autre était tellement abusé...) : https://gfycat.com/GrimUniqueInsect

 

Petite image pour détendre l'ambiance et prendre positivement ce match volé....

QG4MuDv.jpg

Avatar
Sedin

Cette polémique inutile --', à part pour le fait que fluscha cheat, c’est un secret pour personne. En ce qui concerne pronax, je pense que le son suffit a expliqué ça.

Avatar
FrenchKat

http ://www.youtube.com/watch?v=aTmLlFzIcIo

http://gfycat.com/CloudyWhichAntelopegroundsquirrel

Flusha triche bien pendant la DWH 2014

Avatar
JodAetaem

Humainement, je n'aimais pas les fnatic.

Deja en 2013, ils refusaient de sérer la main de Get_Right (NiP) dans les phases de poules car suite a un erreur faite sur le reglage de l'overtime, les fnatic ont du rejouer l'overtime (gagné 2 fois) :

Et maintenant ? Flusha qui cheat clairement mais qui ne se fait pas Ban (Car la dreamhack est en Suède ? Car les joueur son #1 ? car les stickers étaient deja là?)

Imaginons que ce bug soit autorisé : il est totalement immoral. Ils savent que cela détruit le jeu, déséquilibre entièrement la map.

Pour faire simple, les Fnatic n'ont absolument aucune moral, aucun respect pour le jeu. Pour eux, c'est juste de l'argent.

Avatar
FrenchKat

Je connaissais pas... juste dingue :(

Vivement qu'ils se fassent tous VAC BAN sérieusement, c'est le cancer de CSGO ces gens là.

Avatar
Jejeleponey

http ://www.youtube.com/watch?v=aTmLlFzIcIo

http://gfycat.com/CloudyWhichAntelopegroundsquirrel

Flusha triche bien pendant la DWH 2014

 

C'est plus que clair... C'est pas comme si le viseur passait devant le joueur ou la tête sans s'arrêter, dans chaque action douteuse que l'on voit le viseur part direct sur la tête pour s'arrêter net dessus. On ne vois pas ça chez les autres joueurs, c'est clairement louche, même avec des infos des mates sur la position des joueurs tu va pas aim direct la tête du gars en regardant vers sa position probable, surtout autant de fois... Faudrait voir en même temps la main du joueur même si ça ne doit pas être évident à détecter, sinon il s'y risquerai pas... Y a clairement un truc mais va falloir prouver quoi, innocent jusqu'à preuve du contraire...

 

Edit: Le gif du premier post sur dust 2 avec le tir à travers la caisse, j'ai vu un autre gif ralenti et d'autres images, il est carrément sur la tête quand il tir, hallucinant :\

Avatar
AymericTheNightmare

J'ai vu le match en live, j'étais choqué de ce griefing aussi. J'ai même écrit un petit sur leur page Facebook pour'les encourager ! :) plus sérieusement, en plus de toutes les suspicions que vous avez cités, un frag m'a particulièrement choqué : un des mecs de fnatic a headshotté un gars de LDLC à travers la benne dans la smoke sur le point A, le pire étant que le joueur de LDLC marchait sans bruit, donc sa position était imprévisible...

Avatar
AzzasWalker

https://twitter.com/LDLC_NBK/status/538501786416742400

 

le crétin d'admin a décidé de restart a 12 - 3.

Sachant qu'il y'a eu du cheat c'est léger comme décision.  :o

 

Edit: Y'a encore eu des changements de décisions.

Lord Gaben va pas être content.... 

Avatar
Ellort

Et si Flusha avait dans son clavier ou sa souris, une dérivation de l'arrivée USB pour alimenter sa puce avec le aimbot. Le clavier ou souris sont ils demontés après le match pour verifier dedans? Car en théorie, c'est facilement faisable.

Si elle est détectable avec l'analyse, il suffit qu'elle soit désactivé avant l'analyse. Et hop par la magie d'un signal emit (par un smartphone d'un complice du public par exemple), la puce s'active :)

 

Ca relève d'une série policière mais ca reste amplement faisable quand on a des fonds financiers comme eux.