L'ESWC, qu'est-ce que c'est ?

L'ESWC ou Electronic Sports World Cup est un événement international organisé par la société française Games-Services. Cette compétition regroupe les meilleurs joueurs et équipes de différentes nations qui s'affronteront dans leur catégorie pour obtenir le titre de Champion du Monde.

Les différents jeux représentés lors de cette édition sont : Counter-Strike 1.6, Counter-Strike 1.6 féminin, Warcraft 3 : The Frozen Throne, Quake 4, Pro Evolution Soccer 5, Trackmania Nations et Gran Turismo 4.

Avant de s'intéresser à la compétition de cette année, faisons un petit retour en arrière. Tout a commencé en 2003...

Les organisateurs avaient décidés que l'ESWC se déroulerait au Futuroscope entre les 8 et 13 juillet 2003. Pour la compétition, 32 pays étaient représentés avec plus de 380 joueurs. A l'époque, le montant total des gains avoisinait déjà les $156 000. Après une bataille acharnée, les suédois de Team9 avaient remporté le tournoi Counter-Strike. La composition de l'équipe Suède Team 9 était Quick, Xeqtr, Vesslan, Lucian et Lucchese.

Dès 2003 et ce premier ESWC, Games-Services nous a montré son intérêt pour l'eSport féminin. En effet, cette première édition de l'ESWC accueillait un tournoi pour les filles remporté par les allemandes de chez SK. Ainsi les Allemagne SK.Ladies (Atalante, MissHyper, Aurora, Missy, Ivy) furent les premières à s'imposer à l'ESWC.

Après un succès flagrant de leur première édition au Futuroscope, les organisateurs ont logiquement décidés de renouveler l'expérience au même endroit. Cette fois-ci, l'ESWC prenait de plus en plus d'importance. En effet, cette nouvelle édition accueillait près de 450 joueurs venus de 45 pays différents. On remarque donc l'évolution positive de nombre de joueurs et de pays présents cette année là. Preuve en est que l'ESWC se forgeait un nom dans le monde de l'eSport.

Au niveau de la compétition, ce sont les Danemark The Titans (Drally, Egene, KK, WhiMp, eraZ) qui avaient gagné. Cette prestigieuse victoire leur avait d'ailleurs permit d'intégrer la structure SK en tant que SK.dk. L'année 2004 fut celle du Danemark puisque du côté féminin, les Danemark Team All 4 One (NissePigen, Tatiana, Artamis, Tibi, muus) ont terminées premières également.

Au passage, faisons un petit clin d'œil à SamSam, notre français, qui avait remporté le tournoi Pro Evolution Soccer 3.

Passons maintenant à 2005, l'année du changement pour Games-Services. Après deux années passées au Futuroscope, l'édition 2005 se déroulait à Paris au Carrousel du Louvre. Il faut dire que ce lieu est vraiment magique. Toutes les conditions étaient alors réunies pour faire encore mieux que les années passées d'autant plus que le nombre de participants était de 750 joueurs pour un montant total de $266 000 de gains. Après un ESWC 2004 plutôt favorable aux danois, l'ESWC 2005 a plutôt bien réussi aux américains. Ainsi, les Etats-Unis Complexity (Warden, Storm, fRoD, tr1p, Sunman) ont terminé premiers du tournoi Counter-Strike et les Etats-Unis Girls Got Game (Ashley, Wong, Snuggly, junie.b, Ali) premières du tournoi Counter-Strike féminin. Encore une fois, rien à dire sur l'organisation et sur l'ambiance de la compétition.

Cette année, Games-Services a décidé de voir encore plus grand avec l'ESWC 2006 qui se déroule au Palais omnisports de Paris-Bercy du 30 juin au 2 juillet. Espérons que la compétition soit aussi belle que les années précédentes.

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription