Interview de NetG-Radio

NetG-Radio est une webradio spécialisée dans les sports électroniques. Créée en 2002, juste avant la Lan Arena 7, NetG a toujours été présente dans les grands rendez-vous (et les moins grands). Pour la troisième fois consécutivement à l'ESWC, vous pourrez suivre les commentaires des matchs en direct grâce à Nomalz, PoRCo et leur armée de commentateurs.

Interview Originale (mp3, 8.15Mo, 8m55)

Vossey.com | Damien : Est-ce que les conditions de connexions sont correctes pour vous ? On a vu une coupure de la connexion pendant une heure ce matin en salle de presse, qu'en a-t-il été pour vous ?

NetG-Radio | PoRCo : Ben alors nous comme d'habitude, on a un peu l'habitude des gros tournois où la priorité est vraiment mise sur le timing c'est à dire qu'il fallait qu'à 10h le réseau marche pour les joueurs donc nous on est là pour faire le coverage, un peu de manière informelle, d'ailleurs je remercie encore Ligarena de nous accueillir parce qu'on a rien de spécial, de plus qu'une webradio pour être accueillie aujourd'hui et cette semaine. Donc ça ne nous dérange pas trop d'être coupés une heure, bon c'est pas trop grave, les gens râlent un peu après sur IRC, on leur explique, ils comprennent et au final on rate un match CS, même pas parce qu'il y avait du retard donc c'est pas trop trop grave en gros. Mais c'est vrai que là, côté technique, ils ont un petit peu des problèmes au niveau du réseau, je parle pas de problèmes visibles au grand public, les scènes marchent, les joueurs jouent correctement mais au niveau de l'accès au net. Ils libèrent l'accès au net pour la presse, les médias, HLTV-FR, il y a VBCast qui est là aussi qui fait de la TV en direct et NetG-Radio qui a besoin d'une connexion net. Je crois qu'il faut qu'ils dispatchent tout ça donc moi je comprend tout à fait qu'ils aient des problèmes, du moment que ça marche à partir de demain et tout, y aura pas de problème.

Vossey.com | Damien : Là vous avez prévu 4000 slots sur 2 canaux, on peut en savoir un peu plus sur l'utilisation actuelle de ces slots et est-ce que vous avez des prévisions pour les jours à venir et notamment le week-end des finales ?

NetG-Radio | PoRCo : Bon alors oui on fonctionne pour cet événement sur 2 canaux différents, on a NetG jaune et NetG bleu comme on fait des fois sur des couvertures d'évènements sur le net. On a décidé de faire ça tout simplement parce qu'on s'est rendu compte qu'on suit beaucoup CS parce que c'est là qu'il y a le plus de monde qui va écouter et ça pose problème aux gens qui veulent suivre Warcraft 3, UT,… donc on a décidé de faire deux canaux différents. Donc en ce moment, enfin plus en ce moment parce qu'il y a rien, il est 18h mais en journée vous avez du Warcraft 3 sur bleu normalement et du CS sur jaune et des points infos sur bleu et jaune, les 2 canaux en fait sont modulables complètement c'est à dire que tout est géré avec une table de mixage et n'importe quel micro peut-être sur n'importe quel canal, c'est à dire que si vous commencez à suivre un match CS ou Warcraft 3 sur le jaune, il peut switcher sur le bleu si il y a un match sur scène important, un peu comme France 2/France 3 font en toute modestie. Et donc c'est comme ça que ça marche et ça marche plutôt bien.

Au niveau du remplissage des slots on a environ 4000 slots en tout, bon c'était gros, on a prévu ça mais ils ne seront jamais remplis je pense. Il faut savoir que pour la Gamers Assembly, on parle d'un événement français, lan française, finale Hostile-GoodGame, on a eu 1600 personnes qui écoutaient ce qui est assez énorme, c'est notre reccord. Là on remplit pour un match de poule des Hostile, GoodGame a pas encore joué, 650 slots à peu près sur le jaune et en même temps il y avait 50 connectés sur le bleu, donc c'était pas grand chose, 700 slots en tout, donc je pense que les 4000 slots suffiront, j'espère qu'on va les remplir pour la finale Hostile-GoodGame *rires* bien sur. En fait ça dépend beaucoup des français en gros, plus les français iront loin, plus on va augmenter en puissance en location des slots. C'est sur que si on a des français en demies ou en finale on peut monter à 3000, largement, parce que de plus en plus de personnes commencent à connaître la radio, par le bouche à oreille et voilà, on fait pas encore assez de pub sur les sites, il faut qu'on s'y mette, je pense que je vais flooder un petit peu les forums demain.

Vossey.com | Damien : Donc vous êtes une radio amateur, vous avez énormément de frais, en terme de matériel et de payements de droits d'auteurs à la SACEM, je voulais savoir, comment est-ce que vous arrivez à vous en sortir financièrement, à faire marcher votre radio ?

NetG-Radio | PoRCo : Ben ça marche par la cocaïne, les putes,…*rires* Non, sérieusement on avait pendant un moment, y a longtemps, y a deux ans maintenant, on proposait des serveurs de jeux aux adhérents, c'est à dire que les adhérents de l'association louaient des serveurs de jeux, c'était comme ça, une association n'a pas le droit de faire des bénéfices donc on faisait comme ça. Donc on a fait rentrer un petit peu d'argent, pas des masses non plus, on arrive sur la fin là d'ailleurs, si vous avez envie, envoyez vos dons, on est toujours preneurs. Et donc on a des fonds grâce à ça, on a aussi des gens qui sont très gentils, de temps en temps, qui nous font des dons d'argent notamment MatCatx. Sinon on sort l'argent de nos poches, la première table de mixage que l'on a achetée, la grosse que l'on a ici mais que l'on utilise pas encore, on l'avait acheté de notre poche un peu plus de 150 euros à l'époque il me semble. Il y a beaucoup d'investissements de notre poche, quand on va en LAN, on n'est jamais remboursé mais y'a de plus en plus de LAN qui nous paient le déplacement, enfin quand je dis « de plus en plus », c'est deux LAN dans l'année sur les 8 que l'on peut couvrir, mais c'est déjà pas mal. Ça n'est pas la coupe de France, ni la coupe du monde, mais on est content d'y être. C'est bien que ces LAN fassent ce geste là, qu'elles se rendent compte qu'on amène un petit plus au niveau du coverage, on propose en contrepartie sur place de l'animation sur scène, comme vous avez pu le voir à la Gamers Assembly ou à la Reso. Voila, donc on fait des prestations pour les LAN pour justifier le remboursement de nos frais. Je sais pas comment ça se passe pour HLTV-FR et les autres, en tout cas nous on demande pas trop, on essaie de grapiller à droite à gauche, pour l'instant on survit mais je sais pas si ça peut durer encore comme ça longtemps. En plus maintenant, on a nos vie de nos côtés, on rentre de plus en plus dans la vie active, on commence à avoir une vie sociale avec des copines, etc, ça devient assez compliqué. Donc je pense que l'on ne tiendra pas encore deux ans comme ça, là ça fait trois ans qu'on existe, je pense que si on tient encore un an comme ça, ça sera pas mal. Il faut qu'on trouve un moyen de faire un peu d'argent, je pense qu'on va rendre la radio payante après l'ESWC à 3 euros le slot par Allopass *rires*. Nan, on ne fera jamais ça bien sûr mais il faut qu'on trouve un système économique viable parce que sinon on va se péter la gueule et c'est dommage parce que c'est une passion avant tout et c'est pour ça qu'on s'accroche. Ça m'embèterait de ne plus pouvoir proposer gratuitement ce service parce qu'on a pas su se démerder pour faire un petit peu d'argent

Vossey.com | Damien : Avec la démocratisation des sports électroniques, on voit apparaître de plus en plus de commentaires de matchs. Est-ce que tu penses que dans le futur, les commentateurs de matchs, à la radio ou peu importe, seront des gens qui viendront comme toi de webradios qui avaient l'habitude de commenter les matchs de manière bénévole ou plutôt des commentateurs professionnels qui s'intégreront dans l'Esport et prendront en quelque sorte la place qui était la vôtre jusqu'à maintenant ?

NetG-Radio | PoRCo : C'est une question qui est bonne à poser, je pense qu'il y a des animateurs qui sont très doués en tant qu'animateur, comme par exemple, je ne sais pas si vous avez vu, le gars qui suit Gran Turismo. Il est très doué, je pense qu'à la base c'est un animateur, ça doit être son métier, il s'est juste intéressé aux jeux vidéo. Ce qu'il fait est très bien donc je pense qu'une personne qui est déjà animateur à la base, pour peu qu'elle prenne les bases du jeu, ça devrait aller. Après pour tout ce qui est technique, je pense qu'il faudra peut-être un consultant comme ils font pour le foot par exemple. J'ai pas vraiment peur de ça parce que ça reste une passion, j'ai pas envie d'être animateur radio dans ma vie. Maintenant si j'ai une opportunité de gagner ma vie comme ça, pourquoi pas, ça dépend aussi dans quelles conditions, mais c'est sûr que oui, c'est une question qui peut se poser. Après ce sera aussi le choix si c'est une chaîne TV ou une radio, voila... si il y a une voix qui plait, un physique qui plait, c'est toujours comme ça, il y a toujours moyen de se faufiler, de faire sa route. Enfin voilà... si des commentateurs Warcraft III ou CS dans l'équipe NetG ont envie d'en faire leur métier, pourquoi pas, il faut s'ouvrir les portes et c'est pas impossible, loin de là. Mais c'est pas impossible non plus pour un animateur de métier de faire du Counter-Strike.

Commentairesles messages de la communauté

Soyez le premier à laisser un commentaire

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription