Équipement et conditions de jeu

Pour commencer : le choix d'un bon équipement est primordial. Je ne joue pas au golf, mais j'ai entendu dire ceci : « Tu peux être aussi bon que tes clubs, mais pas plus », dans le sens où si tes clubs sont mauvais, tu ne seras qu'au mieux... mauvais ! C'est aussi valable pour CS:GO.

Le premier conseil que je peux vous donner est de toujours installer le pilote de votre souris. Trop de joueurs se contentent de brancher leur souris puis de jouer en oubliant les pilotes. Ceux-ci sont importants puisqu'ils permettent d'exploiter votre souris à 100% en nous donnant le contrôle sur plusieurs paramètres (DPI et autres...) que nous aborderons par la suite.

Parlons donc des DPI (PPP en français). Internet fourmille d'information à ce sujet, et je vais donc vous présenter ce qu'il faut vraiment savoir là-dessus. Tout d'abord, DPI signifie « dots per inch » ou « point par pouce » en français, ce qui représente la précision. Le taux de rafraîchissement, aussi appelé polling rate, est la fréquence à laquelle votre souris enregistre les données de sa position.

Théoriquement, vous voulez avoir le plus de données sur la position de votre souris, à la plus grande fréquence possible pour avoir un maximum de précision. Cependant, beaucoup de souris destinées aux joueurs utilisent l'interpolation pour augmenter les DPI (le nombre de DPI étant devenu un véritable argument commercial). Prenons pour exemple la Logitech G400 qui dispose d'un capteur de 800 et 3600 DPI natifs. L'interpolation va permettre de choisir l'option 1600 DPI en enregistrant les données de position des 800 DPI natifs et en les multipliant simplement par 2. Ce n'est pas idéal car dans cette configuration, vous avez de fausses données interpolées sur la position de votre souris.

Pour chaque souris utilisée, assurez-vous qu'elle utilise ses DPI natifs sans interpolation et donc seulement des vraies données de position. Les DPI natifs du capteur de la G400 sont 800 et 3600 et je vous conseille donc d'utiliser une des deux valeurs, avec une préférence pour le 800 car 3600 est bien trop élevé. Honnêtement, la plupart des gens ne sont pas capables de voir la différence de précision entre les différents modes de DPI car le taux de rafraîchissement est bien plus important. Par exemple, il est très difficile de percevoir une différence de précision entre une souris à 800 DPI avec une sensibilité de jeu de 1.5 et une autre à 1600 DPI avec une sensibilité de 0.75.

Le taux de rafraîchissement a son importance car beaucoup de souris bas de gamme vont parfois perdre des données après un coup de souris un peu rapide, alors que les souris de marque ne perdront pas une miette de leurs déplacements.

Vous devez trouver une sensibilité avec laquelle vous vous sentez à l'aise. J'estime qu'un coup de souris complet doit vous faire pivoter de 120 degrés environ. Dites-vous que si quelqu'un est derrière vous, vous êtes mort quoi qu'il arrive. Vous devez donc vraiment vous focaliser sur ce qu'il se passe devant vous. Une faible sensibilité augmente votre précision tout en augmentant l'impulsion nécessaire à effectuer une action. On peut comparer cela à une opération à cœur ouvert avec l'utilisation d'un bras mécanique robotisée permettant de faire des incisions précises. La machine réduit l'impact de chaque mouvement permettant au chirurgien d'avoir un meilleur contrôle. Selon le modèle de votre souris, vous pouvez aussi vous inspirer du paramétrage qu'utilisent les pros pour votre souris (le tableau conçu par michaelD est une vraie mine d'or pour cela). Vous remarquerez que les pros utilisent des DPI plutôt faibles oscillant entre 350 et 500 avec une sensibilité de jeu allant en moyenne de 2 à 3.5. Mais n'oubliez pas que ces paramètres dépendent grandement de votre souris et que rien ne vaut une configuration que vous aurez établie avec vos propres essais.

Vous remarquerez sur ce tableau qu'il est vivement conseillé d'activer « Entrée brute » et de désactiver « Accélération souris ». De même, dans les paramètres souris de Windows, il est préférable de désactiver l'option « Améliorer la précision du pointeur » et de régler la vitesse du pointeur à 6/11.

Le tapis de souris que vous utilisez est lui aussi très important. Les tapis en tissu offrent une certaine résistance pour freiner vos mouvements et réduit donc vos erreurs de manière similaire à ce que l'on a vu sur les faibles sensibilités. Les tapis lisses offrent quant à eux une faible résistance facilitant donc les coups de souris. Chaque style a ses bénéfices et prenez donc celui qui vous convient le mieux. Pour les débutants, je conseillerais plutôt les tapis en tissus permettant un meilleur contrôle.

J'estime que la position dans laquelle vous jouez n'a pas d'importance à condition que vous ne jouiez qu'avec votre poignet et de la même façon à chaque fois. Vous avez l'habitude de jouer avec vos chaussures ? Jouez donc toujours avec vos chaussures. Trouvez la position qui vous plaît et conservez la.

Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de jouer avec le poignet. N'utilisez pas votre bras, ni votre main pour bouger la souris. Gardez votre bras immobile et focalisez-vous sur les mouvements du poignet. Votre poignet est infiniment plus agile et réactif que votre bras et vos actions seront plus cohérentes en utilisant un point de pivot unique (votre poignet).

En résumé : Utilisez les DPI natifs de votre souris, préférez un haut taux de rafraîchissement et jouez avec votre poignet.

RÉSUMÉ VIDÉO PAR NEOBLUT :

Commentairesles messages de la communauté

Avatar de fred0ne31

Par fred0ne31 le Dimanche 27 mars 2016 à 16:08

Super adaptation Arth ! félicitations ça a du te prendre un temps considérable.

Laissez un commentairedonnez vous aussi votre avis

Connectez vous pour pouvoir donner vos avis : identification ou inscription